30/11/2013. Des Belles Montres à Paris

Deuxième rencontre nationale de l'année pour les membres de l'OPC. Ils se sont donnés rendez-vous à Paris à l'occasion du salon Belles Montres. Des membres venus littéralement des quatre coins de la France. Certains ne se connaissaient que virtuellement au travers de notre forum, d'autres ont eu beaucoup de plaisir à se retrouver. Un week-end complet consacré aux montres.

 

Le samedi matin, deux rendez-vous. Les amateurs de vintages se sont rendus au magasin Olivine Prestige. Les passionnés de Rolex modernes se sont, eux, rendus à la Place-Vendôme. De très belles pièces. Place aux photos :

Chez Dubail, Place Vendôme les membres ont été reçu autour d'un café

 Les autres membres ont consacré leur matinée au vintage. Crédit photos : Jérémy Malestroit


 


Tout ce petit monde s'est donné rendez-vous ensuite pour un repas aux Ministères. Une trentaine de membres. Au programme des rencontres, des retrouvailles. Un bonheur de découvrir et redécouvrir membres et montres. Les plats et les montres tournent de tables en tables pour le plus grand bonheur de nos épicuriens.

 


15h. Il est déjà temps de se rendre au salon Belles Montres. Le site du salon.


Et oui, l'OPC n'est pas sectaire. Un club monomarque certes mais nos membres aiment les beaux objets. L'occasion de découvrir ou redécouvrir des entreprises qui gagnent à être connues.

Et même quelques Rolex sur le Stand Artcurial. Romain Réa y fait des expertises gratuites.

ABP : l'artisanat au service des montres

Le bel objet, le beau geste. Après notre visite du salon Belles Montres, nous avons rendez-vous pour une visite chez ABP. La boutique ne va pas tarder à fermer. On nous reçoit pour une visite pleine de tradition et de philosophie.

Pour le repas du soir, nous avions fait privatiser la salle de l'étage de l'Absinthe. Un moment inoubliable.


Dimanche matin, le réveil est pour certains assez douloureux. Peu importe, une poignée de membres a rendez-vous au Café de la Paix pour un petit déjeuner entre passionnés.

Il est midi, déjà temps de rentrer. Pour certains de regagner la province, des images plein la tête et des rencontres qui resteront à jamais gravées en eux.